Site de l’Eglise catholique en France hébergé par la CEF (Conférence des Evêques de France)
Site consacré aux pèlerinages de saint Mathurin à LARCHANT, dans le diocèse de Meaux. en Seine-et-Marne.
Vous y trouverez des informations pratiques, l'histoire du pèlerinage, des prières et des témoignages.

 

 

Découvrir la vie
de saint Mathurin

Bref rappel historique du pèlerinage....
Au Moyen Age, la cité de Larchant attira, de toute l’Europe, de nombreux pèlerins en quête de guérison d’un de leurs proches, par l’intercession de saint Mathurin. Durant de nombreux siècles, son pèlerinage connut une grande notoriété pour retomber dans l’oubli à la suite des guerres de religion, ceci jusqu’à notre époque.
C’est dans les années 1980, que le père Alain Bandelier, devenu chroniqueur dans Famille Chrétienne, nommé responsable de la Maison du Pèlerin de Larchant, relança de manière non régulière un pèlerinage d’intercession.
En 1990, le père Frédéric Desquilbet en reprit la responsabilité et remit en valeur la guérison intérieure dans le pèlerinage, charisme propre de saint Mathurin. La fontaine de saint Mathurin, perdue dans la forêt et dans les ronces, fut dégagée et est redevenue un lieu de grandes grâces.
 Aujourd’hui, c’est le père Jean-Claude Cadet, qui est le recteur du pèlerinage. Il l’organise avec l’aide des paroissiens du pôle missionnaire de Nemours.
 Chaque année, à la Pentecôte, le pèlerinage rassemble des pèlerins venant de tout le département et même de beaucoup plus loin. Certains viennent, dans une prière confiante à saint Mathurin, chercher la guérison d'une maladie, la réconciliation avec le Seigneur ou avec leur la famille. De nombreux témoignages attestent que tous repartent avec la paix dans le coeur et certains même avec la guérison d’une maladie ou d’une blessure de vie.
D'autres, qui viennent par curiosité, ou poussés par un ami, parce qu'ils n'osent pas ou n’envisagent pas demander pour eux-mêmes, repartent en ayant reçu des grâces inattendues.
 Tous, nous sommes touchés par la Grâce sanctifiante au travers l'élan des chants, des temps d'enseignement, des Paroles de Dieu reçues, des prières d'intercession.
C'est un moment hors du temps, où il nous est donné de pressentir quelque chose de l'harmonie du Royaume de Dieu.